Bell cause pour la cause pis moi je cause toute seule.

La maladie mentale – c’est aussi de ne rien manger pendant deux jours et de te gaver d’une pizza au complet et d’un gros pot de crème glacée le troisième jour. C’est de ne pas arriver à dormir parce que t’as oublié un sac à l’épicerie pour un total de 7$ et que tu ne pourras pas économiser ces dollars là et tous les dollars sont comptés et tu as envie de te frapper les genoux et la tête partout pour un total de 7 crisse de dollars. C’est vomir dans l’évier, dans le lavabo, dans la toilette, dans un plat Tupperware, peu à peu, en te forçant pour faire sortir toute la bouffe mais en n’arrivant qu’à te déshydrater. La maladie mentale c’est te sentir sale quand il y a de la nourriture qui circule en toi. C’est gratter sans arrêt les cicatrices de tes cuisses de peur qu’elles ne disparaissent mais les enduire de crème le lendemain de peur qu’elles ne restent. La maladie mentale c’est ton coeur qui bat à 130 au repos, stresser, mais stresser pour quoi, parce qu’il ne se passe rien. Stresser parce qu’il y a des gens autour de toi, des situations incontrôlables, un univers de péripéties plates. Ça paraît pas, tout le monde te dit que t’as l’air tellement calme pourtant. Le docteur a pas de médicaments pour toi, tu rentre dans aucun modèle, fais de l’exercice et de la méditation comme Ima.

Je vais écouter des films tragiques et me concentrer sur la gratitude.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :